C’est ce que nous révèle l’étude* d’Hired sur le bonheur au travail réalisée auprès de 2 557 adultes majeurs, employés à temps plein dans différents secteurs d’activité en Australie, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Un vent d’optimisme souffle sur le travail 

  • 81 % des millenials actifs déclarent croire et aspirer au travail idéal
  • Près de 90 % des adultes actifs qui aiment leur travail pensent qu’il est possible de trouver l’emploi de ses rêves.

L’enquête souligne le lien de cause à effet entre les personnes qui croient qu’il est possible de trouver le job de leur rêve et celles qui le trouvent réellement. L’optimisme est un état d’esprit qui pousse vers un objectif positif du travail à travers la curiosité intellectuelle ou la gratification par le travail lui-même.

Un bonheur au travail pas réservé aux seuls métiers du digital 

Si la majorité aspire et croit trouver un jour le job de leur rêve, qui sont ceux qui l’ont trouvé ?

Les employés des technologies, de la santé et de l’ingénierie sont les plus susceptibles d’aimer leur travail.

 

Qu’est ce qui fait d’un travail un job de rêve ?

Selon cette étude l’ingrédient principal d’un job de rêve est :

  • Etre motivé et intéressé par le travail en lui-même

Suivi de près par l’équilibre vie privée-vie pro et le salaire.

Qu’est-ce qui fait qu’un job ne fait pas rêver mais plutôt fuir ?

Outre une rémunération qui laisse à désirer, les raisons les plus souvent citées par les personnes interrogées dans cette étude qui ne se plaisent pas au travail sont :

  • un manque d’opportunités d’évolution
  • une culture d’entreprise fade
  • de mauvais rapports avec leur manager ou collègues

 

Et vous, qu’est-ce qui contribuerait à transformer votre Job en Job de rêve ?

 

*L’étude a été réalisée en partenariat avec Harris Poll sur une durée de 3 semaines au près de 2557 adultes actifs  aux Etats-Unis, Royaume-Uni et en Australie.